Trous (extraits)

Trous (extraits)

Catherine Lalonde

Catherine Lalonde est née en 1974 et vit à Montréal. Elle a fait paraître au Quartanier La dévoration des fées (prix Alain-Grandbois 2018, finaliste au Grand Prix du livre de Montréal et aux Prix littéraires du Gouverneur général), ainsi que Cassandre et Corps étranger (prix Émile-Nelligan), d’abord parus chez Québec Amérique en 2005 et 2008. Formée à la danse contemporaine, elle précise depuis 2018 sa recherche autour du corps, de la relation et de l’écriture par ses performances poétiques et parlées (dont Rencontre d’auteur, en création) et des labos danse-écriture pour créateurs de tous horizons.

Continuer la lecture de « Trous (extraits) »

« Ma tante m’a tué, mon père m’a mangé »

« Ma tante m’a tué, mon père m’a mangé »

Version limousine de 1919 du conte type 720

Fabienne Claire Caland

Fabienne Claire Caland est chercheure en littérature et en mythologie comparées. Spécialiste des mythologies et des épopées qui ont nourri l’imaginaire occidental, elle en étudie plus particulièrement leurs résonances actuelles. Elle a publié neuf livres, dont un essai sur le processus d’ensauvagement symbolique (En Diabolie, les fondements de la barbarie contemporaine, VLB, 2008), une étude politique et esthétique sur les monstres mythiques (Zoofolies, Varia, 2015) et un essai sur le ré-enchantement du monde dans l’art actuel (Cinq fabricants d’univers avec Émilie Granjon, Varia, 2017). Sa première monographie, Miroirs, métamorphose et temps inversé sur l’artiste Véronique La Perrière M. (avec Émilie Granjon, Sagamie) date de 2020. En plus d’avoir co-édité deux ouvrages collectifs, Fabienne Claire Caland a publié une centaine d’articles scientifiques. Elle collabore régulièrement à la revue d’art actuel Vie des arts.

Continuer la lecture de « « Ma tante m’a tué, mon père m’a mangé » »